;
Logo Télé-Québec

Les gars des vues

Diffusion :
Mercredi vers minuit
Rediffusions :
Vendredi 18 h 30, samedi vers 1 h

À compter du10 juin 2016

Les gars des vues

Naissance du projet

Comment un projet aussi fou a pu voir le jour? Comment nos deux comparses des Satiriques ont réussi à convaincre toute une équipe télé à se joindre à eux? Découvrez-le dans cette mini-série web en cinq épisodes, un peu arrangés avec Les gars des vues…

TOUTES LES VIDÉOS

  • Le concept

    Le concept

  • L'écriture

    L'écriture

  • L'équipe

    L'équipe

  • Le montage

    Le montage

  • Le « pitch » au producteur

    Le « pitch » au producteur

PRÉSENTATION DU CONCEPT

Les gars des vues est un voyage au centre de l’imaginaire. Se transformer en personnage fictif, vivre une aventure incroyable ou avoir des pouvoirs surnaturels, qui n’a pas eu ce fantasme ? Avec Les Satiriques, les fantasmes deviennent réalité!


Comédiens

Pierre-Luc Gosselin

Après avoir été refusé à maintes reprises en cinéma à l’UQAM et à Concordia pour cause de vidéos d’admission «douteuses», Pierre-Luc a compris que sauter au ralenti nu sur un trampoline, en criant au meurtre, relevait plus d’une parodie de film universitaire que d’une œuvre profonde et sérieuse. Il décide donc d’en faire carrière.  Pastiche et satire s’avéreront dorénavant son style de prédilection.  À l’ère pré-YouTube, la seule façon de présenter ses films à un large auditoire était de les diffuser devant un public.  Pierre-Luc choisit donc un compagnon de scène (Nicholas Savard-L’herbier) et projette leurs œuvres dans les soirées d’humour où il doit concurrencer des humoristes qui font du stand-up (une phrase, un «punch» !). Il développe alors un style interactif, court, «punché» et spectaculaire sur le plan visuel. Son expertise et son style cinématographique de plus en plus recherchés, on lui confie plusieurs projets : une série télé – Colocs.tv (MusiquePlus) et deux séries web Contrat de gars et Vie de vrai gars (8 millions de vues et deux Olivier). Non satisfait, il se lance un autre défi : concevoir et réaliser le plus d’ouvertures de galas télévisés québécois AU MONDE.  En trois ans, il cumule deux galas Jutra, deux Artis, deux Juste pour rire et trois Bye Bye

En 2013, atteint d’un ego surdimensionné, Pierre-Luc décide, avec son acolyte Nicholas, que la prochaine étape est leur propre émission de télévision. Télé-Québec entend leur appel : Les gars des vues sera diffusée en janvier 2014. Pari tenu !

Nicholas Savard-L’Herbier

Nicholas est probablement né à côté d'un jukebox ou dans l'arrière-boutique d'un magasin de disques HMV car la musique fait partie intégrante de sa vie! Il en entend partout, lorsqu'il est témoin d'un évènement loufoque, qu’il roule en voiture tard le soir ou même sous la douche! Pas étonnant qu'il soit le responsable de tout l'aspect musical au sein des Satiriques. Très jeune, il fait du doublage pour la télévision et le cinéma. Il amuse souvent ses amis avec des voix différentes, dont celle d’Edward Cullens dans Twilight, mais celle-là est plus populaire auprès des filles ! Nicholas a un penchant pour la dérision, les choses étant parfois plus faciles si on ne les prend pas trop au sérieux. C'est pourquoi il a beaucoup de plaisir à écouter les idées de ses collègues. Comme on dit, dans toute idée, bonne ou mauvaise, il y a du potentiel!  D’ailleurs, dans ce département, son complice Pierre-Luc et lui en auront une très bonne :  La série télé Les gars des vues.

Korine Côté

En 2010, Korine fait partie du documentaire LES 5 PROCHAINS où elle joue son propre rôle, soit une humoriste en début de carrière qui évolue à travers le métier.  Rôle qu’elle a beaucoup étudié en allant côtoyer des drogués et des péripatéticiennes, dans un coin louche de la ville. Après une présence au gala Juste pour Rire de Laurent Paquin, elle devient une Nobody à l’émission Un Gars le Soir (V), question de se faire dire à l’épicerie : « Scuse, ça se peux-tu que tu sois nobody? ». Et tout ça, en entamant sa 2e année d’animation aux Mardis de l’Humour du Pub St-Ciboire, soirée d’humour mythique, où on a déjà vu un centaure faire un 15 et finir en mangeant un des spectateurs. En 2011, elle collabore comme auteure à la série web Parechoc à parechoc. Elle est l’auteure et la tête d'affiche d'une autre série web, Capotés de cuisine et participe au festival Zoofest avec un premier spectacle solo. Elle poursuit son incursion télévisuelle à Un Gars le Soir et Cliptoman (MusiquePlus).

En 2012, elle est nomination au gala des Olivier pour «Découverte de l’année», mais elle perd et se réfugie dans les drogues dures et les achats compulsifs de paquets de bacon.  Ce qui lui permet de s’améliorer grandement car elle rafle le prix Victor pour La révélation Juste pour rire (30e édition), grâce à son numéro Les Macs (les ordis - pas l’extra-terrestre avec une petite bouche) présenté au gala de Mike Ward. Elle écrit et joue dans deux nouvelles séries web : Simple comme Korine et Rénove ton couple etellelivre des chroniques à MCBG (V), sans lâcher Cliptoman et Un Gars le soir

En 2013, elle part dans l’Ouest canadien pour une tournée de spectacles avec les Rendez-vous de la Francophonie. Comme on gèle à Winnipeg, elle revient rapidement au Québec et tourne une 2e saison de Simple comme Korine et une 4e de Cliptoman.  Et elle se permet même de remporter l’Olivier du «meilleur numéro d’humour» de l’année avec Les Macs.  Cet automne, elle a des présences régulières à la radio (CKOI-FM), à la télévision (Brassard en direct – V) et C’est juste de la TV (Artv).  Maintenant, comme auteure et comédienne, elle fait partie de la série Les Gars des Vues et elle compte bien retourner s’inspirer dans les bas-fonds de la ville.

Pascal Barriault

Véritable « touche-à-tout », passionné de blagues, de télévision, de vidéos de chatons et d’énumérations trop longues, Pascal Barriault développe, dès sa tendre enfance, la fâcheuse habitude de parler de lui à la troisième personne… En 2008, c’est armé d’un diplôme de l’École Nationale de l’humour (ainsi que d’un faux diplôme du Collège de Secrétariat moderne) qu’il fait son entrée officielle dans le sérieux monde de la blague. Ses multiples talents sont mis à profit sur des productions d’envergure, que ce soit comme auteur (Bye Bye 2011 et 2012, Les Détestables, Prière de ne pas envoyer de fleurs, Et si?), concepteur/réalisateur (Gala des prix Gémeaux 2011, Un gars le soir, Juste pour rire en direct, Carole aide son prochain), humoriste/chroniqueur (Un gars le soir, Sucré Salé, En route vers mon premier gala, Grand Rire Comédie Club, Ça commence bien!) ou comédien (Les gars des vues, Il était une fois dans le trouble). Attention, car tout contact prolongé avec Pascal Barriault risque de créer une dépendance…
(On pense d’ailleurs qu’il contient de la nicotine. Alain Gravel est sur le cas…)

Simon Gouache

Simon Gouache est un humoriste dans ce qu’il y a de plus pur. Grandement influencé par le stand-up américain, il est l’un des humoristes les plus talentueux et respectés de son milieu. Doté d’un charisme inné, il a appris à l’exploiter à son plein potentiel.Le public a pu le découvrir aux Gala Immatures de Juste pour rire en 2012, lors des premières parties de Louis-José Houde ou à 60 minutes avec... Simon Gouache dans le cadre du Zoofest. Multitalentueux, Simon se fait remarquer dans des rôles hilarants teintés de dérision et cynisme sur le web aux côtés de Georges St-Pierre, Guillaume Wagner et Benoît Lefebvre et comme Nobody à Un gars le soir.

Simon est également reconnu pour son talent d’auteur. On a fait appel à lui pour de nombreux projets, autant sur scène qu’à l’écran: nombreux Galas Juste pour rire et il a été un des auteurs principaux de l’émission humoristiques Prière de ne pas envoyer de fleurssur les ondes de Radio-Canada.

Dès janvier 2014, on pourra voir Simon dans Les gars des vues, la nouvelle série des Satiriques diffusée à Télé-Québec.

Équipe TV

Producteurs exécutifs: Alain Chicoine,
Louis-Philippe Drolet,
Louis Morissette
Productrice déléguée : Mélanie Viau
Producteur au contenu : Dominic Anctil
Réalisateur coordonnateur : Mathieu Gadbois
Avec la participation des Satiriques : Pierre-Luc Gosselin,
Nicholas Savard-L'Herbier

Pour Télé-Québec

Conseillèr multimédia : Jonathan Boivin
Programmeur-analyste : François Laforge

Équipe Web

Productrice web : Caroline Gaudette
Productrice déléguée : Gina Desjardins
Directeur de production : Frédéric Meunier
Chef technique : Lucas Milin
Chargée de projet : Caroline Choinière
Coordonnateur de production : Louis-José Roy
Architecte UX : Yan Robitaille
Coordonnatrice au développement : Valérie Lazure
Design graphique – La Grange : Guillaume Sirois
Programmeurs iOS: Nicolas Clapiès,
Florent Vilmart
Développeurs web: David Lagacé,
Jessica Stamper
Intégrateur web : Dominic Mercier
Animateur 3D : Adrian Leblanc
Artiste 3D et modélisateur : Rafaël Doray